Accueil > Agir pour vous localement > Compte rendu CTA du 15 mars 2021 de l’académie de Poitiers

Compte rendu CTA du 15 mars 2021 de l’académie de Poitiers

Article publié le mercredi 17 mars 2021
  • Version imprimable

En introduction, la rectrice réaffirme qu’elle est attentive aux personnels et aux élèves avec cette crise sanitaire. Les dépistages sont en cours avec un déploiement supérieur à la moyenne nationale.

· L’académie bénéficie d’un volant de contractuels pour pallier les absences de personnels : 90 ETP d’AED et 48,5 pour le 1er degré.

C· L’académie perd des postes car le nombre d’élèves scolarisés diminue. On note une grosse baisse dans le 1er degré et une stagnation dans les établissements du second degré.

C· A la demande des organisations syndicales, les PLP pourront enseigner aux élèves en BTS au même titre que les certifiés 

· Numérique : La Vienne est lauréate du dispositif territoire numérique éducatif pour 1er et 2nd degré.

C· La feuille de route RH est une priorité pour l’académie ainsi que le télétravail et l’égalité professionnelle.

 

Nouvel enseignement de spécialité Education physique, pratiques et culture sportive :

7 dossiers de candidature ont été déposés et 2 ouvertures auront lieu

- Marcel Dassault ROCHEFORT

- Venise verte NIORT

Pour l’Unsa-Education 2 ouvertures la première année est un bon signal mais il faudra poursuivre l’effort pour qu’il y ait cet enseignement dans les 4 départements

Vote : 9 pour (dont Unsa-Education) et abstention de FO

Sections sportives :

En préalable l’Unsa-Education a demandé un groupe de travail sur les CHA (Classes à horaires aménagés). En effet ces CHA se sont développées au fur et à mesure et il serait intéressant d’étudier la répartition des offres sur le territoire afin d’harmoniser et de proposer ces classes sur l’ensemble du territoire et avoir une répartition plus équitable.

L’Unsa-Education a demandé de bien vérifier la réglementation afin que les horaires d’EPS soient bien respectés.

Vote : 9 pour (dont Unsa-Education) et abstention de FO

 Postes : créations et suppressions

L’académie se voit retirer 70 postes alors que les effectifs sont stables. 34 postes sont des postes SPEA (postes spécifiques académique) ils représentent 30 % des postes créés ce qui sclérose le mouvement. D’autre part, on note un nombre important de SPEA qui ne sont pas pourvus. Pour l’Unsa-Education la multiplication des SPEA n’est pas pertinente. Il faut les limiter aux besoins très spécifiques et ne pas les créer quand ils ne concernent qu’une partie du service.

De plus, l’Unsa-Education a demandé la création de postes pour chaque BMP supérieur à 18 H.

Vote : unanimité contre

 SEGPA :

L’Unsa-Education a dénoncé la suppression de postes dans les SEGPA alors que les CDOEA n’ont pas encore orienté tous les élèves. Une partie des élèves sera donc orientée vers les classes ordinaires. Pour autant le rectorat ne les prend pas en compte dans les effectifs alors que ce sont les élèves les plus fragiles et ceux qui ont besoin de plus d’attention. Nous avons demandé qu’ils soient comptés dans les effectifs. La situation est particulièrement tendue dans le 79.

 Postes de profs documentalistes :

· Transfert d’un demi-poste du lycée Vieljeux vers le LP Doriole

Vote : Unanimité POUR

 · Transfert d’un poste du LP Jean Rostand vers Marguerite de Valois

Vote : Unanimité CONTRE

 Emplois administratifs :

Le rectorat a pris en compte une partie des demandes faites lors du groupe de travail. Pour autant, l’académie doit rendre 3 postes et un quatrième est fléché pour le nouveau collège de Vouneuil sous Biard (poste de gestionnaire AAE de suivi du chantier, avant ouverture).

L’Unsa regrette que les créations de postes nécessaires dans certaines académies se traduisent par une suppression de postes dans d’autres. Cela laisse à penser qu’il y a trop d’agents dans les EPLE ce qui est totalement faux.

Vote : 9 contre (dont l’Unsa-Education) 1 abstention (Snalc)

 Personnels de labo :

Transfert un demi moyen du collège de Barbezieux vers le Lycée de Barbezieux

Vote : 4 pour (Unsa-Education et Snalc) et 6 abstentions

 Emplois infirmiers :

C· Transformation du poste de Jean Moulin Thouars pour la création d’un internat d’excellence.

C· Modification des quotités d’intervention entrele collège d’Aulnay et celui de Loulay (ajustement dû aux effectifs).

C· Modification des fiches de postes Marguerite de Valois / LP Jean Rostand / Collège Marguerite de Valois : toutes infirmières interviennent pour tous les élèves. Il s’agit d’une officialisation de l’existant.

 Vote : 3 pour (Unsa-Education), 1 abstention (Snalc), 6 contre (FSU, FO)

  Personnels de direction :

Collège de Saint Savin : Transformation du poste d’adjoint en poste de principal.

Vote : 5 pour (dont Unsa-Education), 5 abstentions (FSU)

 Emplois d’Assistants d’Education (AED) :

Un nouveau barème de répartition des AED a été présenté avec des critères de pondération différents (Nous tenons le barème à votre disposition).

Les groupes de travail préalables ont été fructueux et les demandes de l’Unsa-Education ont été prises en compte (Travailler sur l’ensemble des établissements et non département par département, surface et nombre de bâtiments …)

Feuille de route RH :

La DRH nous a présenté la feuille de route RH de l’académie qui se décompose en 4 axes :

 · Renforcer la politique d’accompagnement de l’académie

C· Favoriser l’individualisation des parcours

C· S’appuyer sur une gestion RH de et en proximité

C· Améliorer le bien-être des personnels

L’Unsa-Education a participé activement aux groupes de travail en faisant des propositions concrètes. Cependant, il faudrait un budget conséquent pour que cette politique voit le jour (accord des temps partiels, des dispos, reconnaissance en temps du travail effectué, meilleur accueil des personnels, formations …). Nous restons très dubitatifs sur de réelles évolutions pour les personnels.

 Grille de référence AESH :

Il s’agit de la grille de rémunération. Nous avions, en groupe de travail, obtenu des avancées sur le rythme d’avancement mais ce travail a été percuté par la dernière augmentation du SMIC. A la demande de l’ensemble des organisations syndicales le secrétaire général a accepté de retravailler cette grille.

L’Unsa-Education a dénoncé la faiblesse des rémunérations qui s’échelonne de l’indice 334 à l’indice 363 en douze années d’exercice. Pour rappel un certifié commence à l’indice 390 et termine 821 à la hors classe

 Informations diverses :

Recrutement CRPE : 25 stagiaires pour le 16 et le 79, 50 pour le 17 et le 86

La Mobilité pour changer de Pial n’est pas prévue pour les AESH.

 Les représentants de l’Unsa-Education au CTA

Jean-François ROLAND

Perrine PROST

Adrien CRINIERE

Betty Cordier

Magali JOUSSEAUME-MONTEL

Corinne SINGER

 

 

 

 



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP